La conspiration

UNE ÉNIGME MILLÉNAIRE,

DES INDICES AUX QUATRE COINS DU GLOBE,

UNE DESTINÉE EXTRAORDINAIRE

 

Résumé:

Ils ont le pouvoir de faire fermer Prada pour une session shopping privée. Mais aussi celui de déclencher une nouvelle guerre mondiale. C’est cette incroyable famille qu’Avery West se découvre à dix-sept ans.
Ses membres appartiennent à une redoutable société secrète, le Cercle, qui voit en Avery la clé d’une prophétie millénaire. Écartelée entre des factions rivales, Avery va devoir lever le voile sur l’énigme de ses origines.
Accompagnée de deux garçons du Cercle, le beau Stellan à l’humeur changeante et le ténébreux Jack, elle se lance dans une quête qui va la mener du musée du Louvre aux bazars d’Istanbul.Au coeur de la conspiration, Avery va devoir choisir entre sa liberté et sa famille, mais aussi entre le garçon qui pourrait l’aider à sauver l’humanité et celui qui fait battre son coeur.


Parution: 4juin 2015        Prix: 17.90€        Nombre de pages: 450

Mon avis:

C’est une copine qui m’a parlé de ce bouquin que je ne connaissais pas du tout. Elle avait beaucoup apprécié et elle me l’avait chaudement recommandé. J’avoue avoir mis un peu de temps à lire ce roman. Il y avait pas mal de choses que je ne comprenais pas et j’avais tendance à mélanger « L’Ordre » et « Le Cercle » ce qui a perturbé un peu ma lecture, même si, par la suite, tout c’est arrangé. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Avery que l’on trouve banal au premier abord et par la suite, on comprend que pas du tout en fait. J’ai compris presque tous ses choix, même si certaines de ses réflexions m’ont un peu gêné, comme lorsqu’elle se fait agresser dans Prada et qu’elle se demande si c’est un voleur de robes de luxe et qu’il veut l’éliminer pour ne pas avoir de témoins! Il faut quand même avouer que c’est léger.

L’auteure nous transporte dans des villes comme Paris et Istanbul et nous ponctue de plusieurs scènes d’humour et d’amour, juste assez pour mon petit coeur fleur bleue.

Tout au long du bouquin, on est plongé dans une enquête sans fin qui remonte à l’époque d’Alexandre le Grand et pour le coup, la couverture n’avait pas menti, on est dans un Da Vinci Code pour ados. J’ai noté chaque indice (oui vraiment!) et j’ai essayé de chercher en même temps que les personnages (au final, je suis tellement nul, que je n »ai rien trouvé et j’ai tout déchiré. Mauvaise perdante? Moi? ).

J’ai quand même trouvé l’histoire cohérente et j’ai vu que l’auteure est allée à chacun des endroits qu’elle mentionne et qu’elle a même posé plusieurs questions, notamment, les sorties pour s’échapper de Notre-Dame! Elle a fait un réel travail d’investigation que je ne peux que saluer et admirer.

Concernant les autres personnages, j’ai trouvé qu’ils avaient tous une place importante à jouer. Le beau Jack, un garçon mystérieux mais tout de même romantique qui est prêt à tout pour aider Avery quel que soit le danger. Il y a aussi Stellan. C’est un peu le bad-boy de la trilogie mais qui est très touchant de par son passé et son amour sans failles pour sa petite soeur. Et surtout, Luc. Il fait partie d’une famille qu’il n’a pas choisi et chacun de ses gestes sont dictés par ses parents. Il accepte son destin sans broncher et on a envie de le prendre dans ses bras à chacune de ses apparitions.

Concernant la fin, j’ai été surprise, parce-que pour le coup, je ne m’y attendais pas du tout, même si j’ai lu plusieurs avis qui disaient que c’était trop prévisible.
la dernière ligne, j’étais en mode « QUOI?! » et je me suis empressé de commander le tome 2, parce-que il est juste hors de question que je reste sur une fin comme ça.
En bref, j’ai beaucoup apprécié ma lecture, même si elle a été semer d’embuche. J’ai hâte de lire la suite et de découvrir le fin mot de l’histoire!



Note:  

Ce livre vous tente?
Est-ce-que vous aimeriez un article sur le tome 2?

Laisser un commentaire